Service National d'Observation des Tourbières
Menu
Emission de gaz à effet de serre et variables associées à l’Eddy covariance

Au minimum, les flux de CO2 sont mesurés dans chaque site par la technique d’Eddy-covariance et/ou par la technique des chambres fermées. La technique d’Eddy-covariance permet aussi l’estimation des flux de chaleur latent et sensible, et de l’évapotranspiration. Il est également fortement recommandé de mesurer les flux de CH4.

La technique d’Eddy-covariance consiste à mesurer en un point précis la concentration en une espèce (ici, CO2, H2O, voire CH4) et une température. Simultanement, la vitesse et direction du vent est mesuré en ce même point. De ces paramètres en 3D, la composantes verticale du vent est extraite (cette composante correspond à la présence de tourbillons ou « eddy » en anglais) et en associant une vitesse de vent montant ou descendant avec une concentration, on peut obtenir un flux. Les calculs montrent qu’il faut en fait calculer la covariance des concentrations et de la vitesse du vent.


Variables mesurées et instruments de mesure des flux de Gaz à Effet de Serre (GES ) recommandés dans le SNO Tourbières.

Variables mesuréesBernadouzeFrasneLa GuetteLandemarais
Flux de CO2 par eddy-covarianceLicor – LI7200 + Gill – HS50Licor – LI7200 + Gill – HS50Licor – LI7200 + Gill – HS50
Flux de CH4 par eddy-covarianceLicor – LI7700 + Gill – HS50Licor – LI7700 + Gill – HS50
Flux de chaleur sensibleLicor – LI7200 + Gill – HS50Licor – LI7200 + Gill – HS50Licor – LI7200 + Gill – HS50
Flux de chaleur latentLicor – LI7200 + Gill – HS50Licor – LI7200 + Gill – HS50Licor – LI7200 + Gill – HS50
Evapotranspiration réelleLicor – LI7200 + Gill – HS50Licor – LI7200 + Gill – HS50Licor – LI7200 + Gill – HS50
Echange net de l’écosystème – mesure chambreVaisala – GMP343
Respiration de l’écosystème – mesure chambreVaisala – GMP343
Production primaire brute – mesure chambreVaisala – GMP343
Flux de CH4 – mesure chambre