Service National d'Observation des Tourbières
Menu
Le site de Frasne (en construction)

Contexte

Située à 852 m d’altitude dans la vallée du Drugeon (Doubs), la tourbière de Frasne est intégrée à la réserve naturelle régionale des tourbières de Frasne-Bouverans gérée par la Communauté de communes Frasne-Drugeon, en collaboration avec le Syndicat Mixte Haut-Doubs Haute-Loue. D’une surface totale de 293 ha, elle constitue un important complexe tourbeux où se côtoient des prairies humides, des cariçaies et roselières, de la végétation aquatique, des bas-marais, des marais de transition, des hauts-marais ou tourbières bombées et des boisements. Cette tourbière peu à peu envahie par le pin à crochet, a probablement évolué ainsi en raison du drainage forestier ancien. La tourbière de Frasne a bénéficié en 2015 et 2016 du programme européen Life « tourbières du Jura » qui a permis de réaliser des travaux de grande ampleur pour la restauration hydro-écologique de cette zone. Le programme Life vise à réhabiliter le fonctionnement d’un grand nombre de tourbières du massif jurassien franc-comtois. (http://www.life-tourbieres-jura.fr/).

Le site du SNO Tourbières correspond à la partie la plus ouverte du site, dans la zone dite de « la tourbière vivante » qui représente une vingtaine d’hectares, strictement interdite d’accès au public. Des instruments sont déployés sur ce site depuis 2008

Caractéristiques

  • Situation : département du Doubs, commune de Frasne au Sud-Ouest de Pontarlier
  • Coordonnées géographiques : 46,8404/6,1785
  • Surface : 293 hectares
  • Épaisseur : De 1 à 7 m, avec approximativement une moyenne sur la zone du SNO (« tourbière active ») de l’ordre de 2.5 m
  • Altitude moyenne : 852 m
  • Climat : influence continentale forte avec des étés chauds et des hivers froids

 

Cartographie des instruments de la tourbière de Frasne

La tourbière fait l’objet depuis 2008, à l’initiative du projet Peatwarm financé par l’ANR (2008-2012), d’un monitoring pluridisciplinaire intégrant 4 thèmes d’investigations :

  • Les gaz à effet de serre avec la station eddy-covariance installée en 2018,
  • La météo et la physique du sol,
  • L’hydrologie,
  • La caractérisation écologique/biochimique

Principaux travaux d’expérimentation liés à plusieurs programmes de recherche

Impact du changement climatique sur l’écologie des sphaignes

Dans le cadre du projet ANR « Peatwarm » de 2008 à 2012, la tourbière de Frasne a fait l’objet d’une étude de grande envergure sur l’impact du changement climatique sur l’écologie des sphaignes. La tourbière est depuis équipée d’un ponton dédié à la recherche de 80 m de long, d’une station météorologique et de 12 placettes expérimentales, 6 sont réchauffées par des dispositifs « Open Top Chambers » et 6 sont des témoins.

Restauration hydrologique et suivi

Relation hydrologique entre la tourbière et l’aquifère karstique régional

  • Expérimentation de L’École des Mines.

Les laboratoires